forum PANZERS

pour les PANZERS
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Véhicule de la WW2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
casajab



Nombre de messages : 171
Age : 24
Localisation : Oloron st marie.(sud ouest de la france)
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Véhicule de la WW2   Mer 2 Mai - 18:03

Le Panzer I est un char léger allemand, idiotçut dans les années 1930 et utilisé, lors de la Guerre d'Espagne et au début de la Seconde Guerre mondiale. Il fut réalisé alors que l'Allemagne, suite au traité de Versailles, n'avait pas le droit de construire de tankette, si bien que la première désignation qui lui fut appliquée pour brouiller les pistes, fut bien anodine, Landwirtschaftlicher Schlepper, ou tracteur agricole, mais par la suite il en reçut une plus officielle Panzerkampfwagen I (véhicule de combat blindé I), il est connu aussi une autre d'usine, Sonderkraftfahrzeug 101 (SdKfz 101).

Il était principalement destiné à servir comme véhicule d'instruction, peu coûteux car légèrement armé et blindé, pour formaliser les nouvelles doctrines de la blitzkrieg, mais les retards sur les modèles suivant contraignirent les allemands à l'utiliser au combat. Il constitua ainsi les gros des panzerdivisions, lors de la campagne de Pologne, puis de France, mais il fut par la suite retiré des premières lignes assez rapidement, et convertis à d'autres usages, principalement comme tracteur pour des canons sur roues.

Son équipage se composait d'un conducteur et d'un commandant qui était également tireur. Il possédait deux mitrailleuses de calibres .32. La faible épaisseur de son blindage n'était efficace que contre l'infanterie légère. Pour un poids de près de 5 tonnes, le moteur de 100 chevaux était nettement insuffisant et sa consommation de près de 120l les 100km trop importante.

En dépit de ses faibles performances de combat, l'expérience du "Panzer I" s'avéra précieuse lorsqu'il fallut développer des chars plus puissants et la plupart des équipages de "Panzers" furent formés sur ce char.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casa-jab64.skyblog.com
casajab



Nombre de messages : 171
Age : 24
Localisation : Oloron st marie.(sud ouest de la france)
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: Véhicule de la WW2   Dim 6 Mai - 18:01


Le moteur était un [url=/wiki/Pulsor%C3%A9acteur]pulsoréacteur[/url] (réacteur très simple et
bruyant) attaché au corps par deux mâts. Le [url=/wiki/Fuselage]fuselage[/url] qui contenait la charge explosive, le [url=/wiki/Carburant]carburant[/url] et une [url=/wiki/Centrale_%C3%A0_inertie]centrale à
inertie[/url] assurant un guidage sommaire, était muni de petites [url=/wiki/Voilure_%28a%C3%A9ronautique%29]ailes[/url] et d'un [url=/wiki/Empennage]empennage[/url] stabilisateur ([url=/wiki/Gouverne]gouverne[/url] de profondeur uniquement).
L'engin pouvait être [url=/wiki/Catapulte]catapulté[/url]
sur une rampe (après allumage du pulso-réacteur à l'aide d'un brûleur à gaz), ou
largué depuis un avion porteur (des bombardiers [url=/wiki/Heinkel_He_111]Heinkel He 111[/url] furent modifiés à cet effet).
Après quoi la bombe était livrée à elle-même. Le point de chute était
approximativement déterminé par un compteur à vis primitif entraîné par
une petite hélice — et réglé avant le départ — qui sectionnait le câble du
gouvernail de profondeur et déclenchait la mise en piqué. Le brusque changement
d'attitude provoquait généralement l'arrêt du moteur et les populations
survolées écoutaient avec angoisse le bruit particulier du pulsoréacteur en
espérant ne pas l'entendre s'arrêter.
Caractéristiques :

  • Longueur totale : 7,90 m
  • Envergure : 5,38 m
  • Poids au décollage : 2 150 kg
  • Carburant : 550 kg
  • Charge explosive : 830 kg
  • Vitesse maximale : 644 km/h
  • Portée : 230 km
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casa-jab64.skyblog.com
casajab



Nombre de messages : 171
Age : 24
Localisation : Oloron st marie.(sud ouest de la france)
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: Véhicule de la WW2   Dim 6 Mai - 18:10



La
fusée A4/V2 est une machine très complexe, aboutissement de percées
technologiques capitales dans le domaine de la propulsion, de
l'aérodynamique supersonique et du guidage.

Caractéristiques techniques :
Hauteur 14 m
Diamètre 1,65 m
Poids au décollage 12,9 tonnes
Carburant (alcool) 3,9 tonnes
Comburant (oxygène liquide) 5 tonnes
Charge explosive 1 tonne
Poussée 25 tonnes
Durée maxi de combustion 65 s
Vitesse maxi 5 760 km/h
Portée 320 km.

mis par benj


Dernière édition par le Dim 6 Mai - 19:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casa-jab64.skyblog.com
casajab



Nombre de messages : 171
Age : 24
Localisation : Oloron st marie.(sud ouest de la france)
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: Véhicule de la WW2   Dim 6 Mai - 20:33

Le M 18 Hellcat est probablement le modèle de
Tank Destroyer le plus accompli de l'armée américaine. Il succède à une
série d'engins tout à fait improvisés, d'abord sur des châssis de
Half-Track, puis sur le châssis du Sherman, avec des canons plus ou
moins adéquats.

L'idée du développement d'un chasseur
entièrement nouveau se concrétise le 2 décembre 1941, dans mémorandum à
l'intention de l'état-major général. On va alors créer un chasseur de
chars sur châssis Christie, armé d'un canon de 37 mm. Le Tank Destroyer
sera plus léger qu'un char : la vitesse prime sur le blindage. Le 18
avril 1942, l'état-major donne son accord pour la construction de deux
prototypes : les T 49 Gun Motor Carriage, très mobiles, capables
d'atteindre une vitesse de 80 km/h, pesant 12 tonnes avec un équipage
de cinq hommes, le blindage de la tourelle relie, du glacis et des
côtés devra être d'environ 22 mm, celui du dessus et un du dessous de
10 mm environ.

Les deux engins, essayés à l'Aberdeen Proving
Ground à la fin de 1942, ne donnent pas entièrement satisfaction. Une
nouvelle version du T 67 suivra. Elle sera équipée d'un moteur
standard, d'une suspension à barres de torsion et d'un canon de 76 mm.



Le
secrétaire d'État à la guerre accepte cette proposition et ordonne la
fabrication de six nouveaux prototypes, armés du canon de 76 mm M1 en
tourelle ouverte sans panier de tourelle, et doté d'un moteur
Continental R 975-Cl . Le canon est identique à ceux installés sur les
derniers modèles de Sherman. La désignation de ces prototypes est T 70
Gun Motor Carriage. Sans aucun autre essai, l'armée en commande 1 000
exemplaires armés du canon M 1 A3. Ce Tank Destroyer est ensuite
baptisé Hellcat en février 1944. 2 507 M 18 Hellcat sont construits, au
prix unitaire de 57 500 $. L'armement principal demeure un canon de 76
mm de 55 calibres. En ordre de bataille, le M 18 pèse 19 tonnes, ce qui
ne pénalise pas sa vitesse.



La
coque du M 18 est faite de trois compartiments bien distincts : celui
du conducteur, celui de combat et celui du moteur. Le pilote est assis
à
l'avant-gauche, et le copilote à droite : chacun pouvant actionner le
levier de changement de vitesses. Une pédale d'accélérateur est
également à la disposition du pilote comme du copilote. De chaque côté
se trouvent les leviers de direction. Un tableau de bord se trouve sur
la gauche du pilote. Les sièges sont ajustables, ceux de la tourelle
sont également repliables. Les trappes d'accès s'ouvrent en deux et
sont dotées de périscopes. Le chef char est assis à gauche, le
canonnier à gauche du canon et le chargeur à droite. La pièce de 76 mm
est équipée d'un périscope et d'une optique télescopique. Le canonnier
dispose de manettes de réglage du canon.
Le moteur est placé à
l'arrière de la coque. La transmission est de type « torqmatic ». Elle
est montée sur rails, et peut ainsi être glissée au-dehors pour être
remplacée ou réparée. II y a trois vitesses en marche avant, un point
mort et une vitesse en marche arrière. Il y a cinq roues de chaque
côté, chacune disposant d'un amortisseur contre les chocs, et de quatre
galets. Un groupe électrogène permet de recharger les batteries. Une
sortie d'urgente est installée dans le plancher, au centre-droit du
véhicule. La radio est placée à l'arrière de la tourelle, dans le
contrepoids.



La
base de la tourelle est dotée d'un déflecteur, pour qu'elle ne soit pas
bloquée par des projectiles. Il existe 3 sortes de canon 76 mm : le M 1
Al n'a pas de frein de bouche, le M 1 Al C est construit pour être doté
d'un frein de bouche et le M 1 A2 qui peut également recevoir un frein
de bouche.
Le canon a une élévation de – 10 à + 20 degrés. Des obus
de plusieurs sortes sont proposés : antichar, anti char doté d'une
charge traçante, explosif, fumigène et éclairant. La proportion entre
obus antichars et explosifs est normalement de 75 contre 25. Le M 18
Hellcat ne participe qu'aux grandes derniers mois de bataille, en
Lorraine, en Belgique et en Allemagne. Après la guerre, il a été livré
à l'Argentine, l'Autriche, la Chine de Taïwan, l'Allemagne de l'Ouest,
la Grèce, l'Iran, la Turquie, le Venezuela, l'URSS et la Yougoslavie.
La Grande-Bretagne n'en a jamais possédé.

CARACTERISTIQUES

EQUIPAGE
5 hommes

POIDS
18,78 tonnes

MOTEUR & PUISSANCE
Moteur diesel de 12 cylindres développant 720 chevaux à 2000 Tr/Mn

DIMENSIONS
Longueur du véhicule : 6,55 m avec le canon orienté vers l'avant Largeur : 2,82 m Hauteur : 2,52 m

PERFORMANCES
Continental R975C1
9 cylindres de 340 CV ou C4 de 400 CV

ARMEMENTS
Canon principal de 76 mm
Mitrailleuse de 12.7

Posté par benj
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casa-jab64.skyblog.com
casajab



Nombre de messages : 171
Age : 24
Localisation : Oloron st marie.(sud ouest de la france)
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: Véhicule de la WW2   Mar 8 Mai - 13:05




La katyusha ou katioucha (Petite Catherine en russe) est le surnom donné par les
soviétiques à un lance-roquette en rafales de la Seconde Guerre
mondiale.
Surnommé par les Allemands orgue de Staline à cause de leur son
caractéristique, elle consistait en un camion tirant des roquettes en rafales.
Plusieurs katyushas étaient généralement alignées, dans le but de créer un tir
de barrage et de destruction très important. Leur formidable puissance de feu
était néanmoins compensée par une forte imprécision du tir.
Il existe deux
versions de ce lance-roquettes en rafale, le BM-8 de 82mm et le BM-13 de 32mm
(BM pour Boyevaya Mashina - véhicule de combat). Chaque camion comportait entre
14 et 48 lanceurs.
La distance de tir des katyusha était d'environ 5 km.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casa-jab64.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Véhicule de la WW2   Aujourd'hui à 12:33

Revenir en haut Aller en bas
 
Véhicule de la WW2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [SANS SUITE] Véhicule : Accélération différente de la décélération
» Grappe de véhicule de commandement.
» Véhicule 1/6 de Vador10.
» [Astuce] Vos Astuces Pour Créer un Véhicule
» [Pouvoir psy véhicule]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forum PANZERS :: publics :: La seconde guerre mondiale-
Sauter vers: